27 février 2017 ~ 0 Commentaire

Weekend à Rome

Ce n’est pas un weekend à Rome que j’ai passé mais un weekend de bringue dans le 13. Que faut il écrire sur ce weekend avec une boîte le vendredi et une boîte le samedi dans deux lieux différèrents ? De la musique douce aux ambassadeurs et de la musique forte aux enfants terribles. Un mix moyen pour le premier et un mix pas trop dégueulasse pour le deuxième. Pas trop de monde dans le premier et pas mal dans le second.

Une virée en voiture samedi soir en plein cœur de la Provence, Saint Martin, Mouries et Istres pour finir. Vendredi soir : aller retour sur Avignon. Une bonne ambiance pour les deux soirée. Voilà la chronique est finie.

Je rajouterais peu de sommeil et beaucoup de café et de cigarettes. Et puis les personnes avec lesquelles j’ai passé ces moments, plein de personnes, les potes quoi. On a eu des moments de rigolade, des beaux sourires sur les visages, on a dansé, on a rigolé, on a vu du monde, on a bu des cafés les uns chez les autres et on a fini hier chez moi avec mon appart rempli de monde. Le chat qui ne savait plus où donner de la tête ! Là elle se repose du weekend comme moi. On ne s’est pas beaucoup vu mais on a plaisir à se voir, une fois tranquille dans sa nouvelle maison.

Quand je sors la nuit je repense parfois à Pacadis, un mec de la nuit des années 70~80 qui a connu la grande époque du Palace. Est ce que les fêtes d’aujourd’hui y ressemblent ? J’en doute fort. À l’époque il y avait du papier de partout et les comptes rendus de soirée étaient rédigés dans la lignée de celles-ci. Une fois la fête terminée on refaisait le monde autour d’un dernier verre chez les potes. Maintenant on regarde des écrans. On n’a plus besoin du dernier verre, on n’a plus besoin même d’aller en soirée, on a nos téléphones qui nous nous permettent d’être là, la nuit, sans y être vraiment.

Je rêve d’une boîte de nuit où les téléphones y sont interdits. On les déposerait à l’entrée et on les récupérerait en sortant. Ça serait marrant comme concept, on serait peut être obligé de parler à notre voisin et qui sait découvrir de nouvelles choses au travers de ces rencontres.
Car c’est là que réside le vrai partage, c’est la rencontre de l’autre en direct, sans fioritures.

Je vous souhaite à tous de belles futures soirées / café et partage !

Y

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

VUED |
Ataplace |
Fondation du 12 mai 1962 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Force Attitude
| PimprenelleMartiniqueFWI
| Infoparjour